La lutte contre l’urgence climatique devrait figurer en tête des priorités de chacun. Mais les employeurs devraient-ils accorder plus de poids à l’environnement lorsqu’ils décident de dire oui ou non à la demande d’un employé d’exercer ses fonctions à distance ? 

Lire la suite de l’article du Cabinet Lewis Silkin sur le site de Ius Laboris (en anglais)

CAPSTAN AVOCATS, EN FRANCE ET A L’INTERNATIONAL

Membre fondateur de l’alliance internationale Ius Laboris, nous offrons un service intégré de haut niveau à nos clients dans une centaine de pays grâce à :

  • 50 cabinets membres ou affiliés
  • 160 villes
  • 1 400 avocats

En savoir plus : www.iuslaboris.com